Archive pour mai, 2013

Modèle ZAP Québec: faire mieux avec moins!

Plusieurs projets de réseaux de points d’accès gratuits à Internet sans fil voient le jour à chaque année dans le monde et presque aussi nombreux sont les modèles sur lesquels reposent ces initiatives.

Community Wireless Network

Celui de ZAP Québec, reposant sur un réseau décentralisé de points d’accès, est de loin le modèle le plus économe d’entre tous. Les équipements sont financés par les partenaires qui prennent part au projet (commerçants, institutions, centres communautaires, événements, etc.), tout comme la bande passante utilisée par les usagers. Nous évaluons qu’annuellement, le coûts de la bande passante utilisée par les bornes ZAP et assumés collectivement par nos partenaires représente une charge d’environ 96 750$*.

Les partenaires voient également à financer en partie (entre 30 à 90% du coût réel) la gestion de l’organisme au moyen des cotisations annuelles qu’ils versent à ZAP et qui représentent ses seuls revenus d’opération. Le reste du budget provient actuellement de la contribution en temps de nos bénévoles (évaluée à environ 130 000$ annuellement) de même que des subventions qu’ont accordé le Bureau de la Capitale-Nationale ainsi que le Secrétariat au Conseil du Trésor à ZAP Québec en appui à la mission de l’organisme.

Wifi public commercial

Un modèle entièrement commercial a également servit pour le déploiement de  réseaux publics similaires dans plusieurs municipalités européennes et américaines. Au Québec, bien que l’on retrouve toujours quelques entreprises offrant un tel service (dans les hôtels surtout), la plupart des projets reposant sur ce modèle d’affaires peinent à dégager un profit permettant de rentabiliser les investissements. De plus, comme la facture d’utilisation est refilée à l’usager, il va sans dire que ces derniers préfèrent recourir aux points d’accès gratuits qui se trouvent souvent à proximité.

Wifi public municipal

Plus récemment, nous avons observé l’émergence de projets reposant sur un modèle hybride dans plusieurs grandes villes américaines et canadiennes. Ces projets Wifi visent à munir la plupart des lieux publics majeurs d’un accès gratuit à Internet sans fil en partenariat avec les fournisseurs d’accès. Mais ce partenariat a évidemment un coût pour les contribuables!

Le dernier en liste, un partenariat entre la Ville d’Edmonton et l’entreprise de télécommunications Shaw, proposera d’ici les deux prochaines années le déploiement de 1500 points d’accès gratuit au Wifi pour une facture évaluée entre 10 et 15 millions assumée par la Ville.

Un modèle similaire a également été retenu à Santa Clara où, depuis avril 2013, des bornes procurant du réseau pour les compteurs « intelligents » de consommation de l’électricité ont été déployée et offrent un lien Wifi pour le public. L’implantation du projet complet (Wifi public ET compteurs intelligents) aurait coûté un peu plus d’un million de dollars. Réputée être la première ville américaine à prendre en charge ce service, Santa Clara voit ainsi à remplacer un projet entièrement commercial, MetroFi, déployé en 2004 qui était sur le point de déclarer faillite.

Un modèle à parfaire

Le modèle popularisé par ZAP Québec ainsi que par tous les autres groupes similaires au Québec (ZAP Sherbrooke, Ile sans fil, ZAP Montérégie, ZAP Bas-St-Laurent, etc.) suscite l’intérêt de nombreuses municipalités en Amérique Latine, en Europe et en Afrique. Son faible coût mais également la simplicité de sa formule et son infrastructure décentralisée en font un modèle facilement exportable qui ne manque pas d’être remarqué.

Soucieux de parfaire le fonctionnement de ZAP Québec, nous sommes néanmoins à mettre à jour notre plan d’affaire afin d’assurer avec encore plus de conviction la pérennité de notre projet tout en cherchant à atteindre une pleine autonomie financière à l’égard de subventions.

Tout cela afin d’adresser des projets ambitieux sur l’ensemble de nos lieux publics afin d’enrayer la fracture numérique (notamment ses aspects d’accessibilité à Internet) et faire rayonner la vitalité numérique de notre Capitale-Nationale!

_____

* L’évaluation à 96 750$ du coût de la bande passante assumée par nos partenaires reposent sur la proportion moyenne d’utilisation (d’au plus 25% chez la plupart d’entre-eux) de leurs forfaits Internet (oscillant en moyenne autour de 900$ annuellement) multiplié par le nombre de points d’accès en 2012 (430).

ZAP Saguenay: interruption temporaire des activités

Nous avons appris dernièrement que les gestionnaires de ZAP Saguenay n’étaient malheureusement plus en mesure de poursuivre la mission de leur organisme.

Soucieux de préserver le service auprès de leurs nombreux partenaires, ZAP Québec a entrepris les démarches afin d’accueillir temporairement l’infrastructure de ZAP Saguenay.

Conséquemment, plusieurs des points d’accès au réseau de ZAP Saguenay sont actuellement hors d’usage et seront progressivement rétabli dans le courant de l’été 2013.

Nous remercions les partenaires et usagers de ZAP Saguenay de leur compréhension et les assurons que nous faisons tout en notre possible pour corriger dans les meilleurs délais la situation.

Nous remercions nos fiers partenaires :

ZAP Québec tient également à remercier la participation de Ce lien va ouvrir une nouvelle fenêtre et Ce lien va ouvrir une nouvelle fenêtre
Service et soutien technique  —   info@zapquebec.org  •  418.263.8020  •  Réponse en 24h